Histoire de Wozata

L’histoire d’un produit d’exception

Le Wozata, c’est un concentré d’histoire, de passion et de tradition qui a su se transmettre au fil des générations indiennes.

L’histoire débute au début des années 1980 dans la ville de Kampur dans l’État de l’Uttar Pradesh, près du Gange en Inde.

Les habitants de cette ville avaient comme tradition de boire une boisson à base d’eau du Gange aromatisée aux plantes locales qu’ils servaient dans des ramequins. Puis un jour, un homme de la ville eu l’idée d’y incorporer de la pastèque sous forme de nectar et ce fut un succès immédiat.

Au fil des années, le Wozata se retrouve dans tous les bars de la ville et devient LA boisson la plus consommée en Inde. C’est en 2000 que la recette du Wozata se décline en plusieurs variantes, le nectar de pastèque devient de la liqueur de pastèque pour accompagner les apéritifs, des fruits comme le melon, l’abricot ou encore la banane peuvent être ajouté au Wozata sous forme de liqueur ou de jus.

5 années plus tard (2005), un nouvel ingrédient mystérieux : Le Glow Sosa.

Le Glow Sosa agit comme un colorant une fois versé dans le Wozata, ce qui rend la boisson instantanément fluorescente à n’importe quel moment de la journée. Mais le Glow Sosa, ce n’est pas qu’un simple colorant, sa composition secrète revigore et désaltère votre corps à chaque gorgée, ce qui vous permet d’apprécier et de profiter au maximum de votre soirée.

Aujourd’hui le Wozata fait partie des boissons les plus consommées dans le monde. A travers les années et les générations, cette boisson à su se frayer un chemin jusqu’aux comptoirs des plus grands bars luxueux de la planète.

 

 

Page d’accueil